Nom d'utilisateur

Mot de passe


Langue Française English
Accueil
Edito

culture et développement

acp

Accueil Edito
activités du mois de janvier à la pépinière

Le mois de janvier fût un mois d’activités intenses à la pépinière de Ouagadougou. Deux activités phares ont été réalisées au profit des entrepreneurs culturels : un atelier de formation sur la gestion des entreprises culturelles et une mission de partage d’expériences d’un expert jamaïcain.

Atelier de formation des entrepreneurs culturels
Formation GERM

Recensement analytique des entreprises musicales à Dakar

Retrouvez le rapport d'analyse des principales problématiques de la filière ainsi que la présentation des 63 entreprises recensées au sein des différents métiers qui composent cette filière.

Edito
Image 1
Image 2
Image 3
La première phase du programme ARPEM a été essentiellement consacrée aux études de faisabilité, au recensement des entreprises et à l’analyse des filières musicales dans chaque pays. Avec le séminaire de Dakar, le lancement du blog ARPEM et le démarrage progressif des activités de préfiguration des pépinières de Ouagadougou et d’Abidjan, le programme ARPEM entre maintenant dans sa phase interactive.

Le séminaire de Dakar, coup d’envoi d’une dynamique sous-régionale

Le séminaire de Dakar, qui s’est déroulé dans les locaux du PECCS-FOMECC du 22 au 24 juin 2010, a marqué le début d’une dynamique sous-régionale prometteuse. Les trois journées de travail ont montré que les évolutions amorcées récemment en Afrique de l’Ouest en matière d’appui aux industries culturelles se traduisent par l’émergence d’un langage commun partagé par les opérateurs culturels et les organisations internationales. Un consensus fort rassemble les acteurs professionnels, qu’il s’agisse de l’état des lieux des industries culturelles, de la formulation des problèmes récurrents, de l’analyse des besoins ou de la nécessité de faire remonter la culture dans la hiérarchie des priorités des politiques publiques locales et nationales et des stratégies de coopération internationale. Loin d’être une fin en soi, la construction de cette compréhension commune constitue un socle indispensable à la poursuite d’un processus de structuration. Au-delà de cette avancée, les rencontres de Dakar ont aussi montré combien il est nécessaire de mettre en commun les expériences et les pratiques des uns et des autres, de comparer les approches et de confronter les points de vue. C’est en effet à partir de ces échanges que se dessineront les grands principes à mettre en avant dans le cadre des stratégies futures.

Le blog du programme ARPEM, un nouvel outil pour construire une réseau

A l’occasion du séminaire de Dakar, les partenaires ont validé la mise en ligne d’un blog destiné à favoriser les échanges sous-régionaux entre porteurs de projets et à renforcer la qualité et la densité d’une réflexion commune sur l’appui à l’entrepreneuriat culturel. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que l’équipe de Culture et développement met en service ce nouvel outil dont nous espérons qu’il répondra à vos attentes. Conçu comme une plate-forme conviviale et simple d’utilisation, ce blog est ouvert à tous, tant pour la lecture que pour la publication de commentaires. Organisé en différents espaces de discussions thématiques, il sera animé par une équipe de modérateurs (un modérateur par pays) tandis que l’administration technique sera assurée par Culture et développement jusqu’au prochain séminaire ARPEM. D’ores et déjà en service, le blog est destiné tant aux partenaires ARPEM qu’aux opérateurs et entrepreneurs culturels désireux de prendre part à une réflexion sous-régionale sur le développement de entrepreneuriat culturel en Afrique de l’Ouest.

Préfigurer pour rechercher et valoriser les bonnes pratiques

A partir d’octobre prochain, les porteurs de projets de pépinières à Abidjan et à Ouagadougou mettront en place les premières activités de préfiguration : sessions de formation à la création, à la gestion et au développement des entreprises culturelles, accompagnement de projets, mise en place des centres de ressources, élaboration de matériel pédagogique… Ces différentes actions, dont la mise en œuvre prendra en compte les recommandations du séminaire de Dakar, permettront d’une part de sensibiliser l’environnement professionnel et institutionnel, et d’autre part d’expérimenter les modalités de fonctionnement des pépinières. Le prochain séminaire sous-régional, qui se tiendra à Abidjan en 2011, sera l’occasion pour les porteurs de projets de faire le point sur cette première phase de préfiguration et d’échanger sur les modalités expérimentées. Cette méthodologie de travail en réseau vise à améliorer les pratiques et à valoriser celles qui sont jugées comme les plus efficientes.

L’équipe de Culture et développement